Une Mission CPC aux Comores pour l’appui et la relance du mouvement coopératif du pays

Par invitation du Gouvernement Comorien, via son Ministre de la Production, dans le cadre du suivi du PADCOOP (Plan d’Action Décennal pour le Développement des Coopératives), Monsieur Jean BIMINGO, Directeur du Centre d’Appui Conseil (CAC) aux pays membres de la CPC, s’est rendu à Moroni aux Comores, pour y effectuer du 02 au 13 Avril 2014 une mission d’appui conseil de proximité à ce pays membre de la CPC. 

Cette mission CPC appuyée sur place par Mariame Anthoy, Directrice Nationale des Stratégies Agricoles et de l’Élevage, Consultante CPC au Comores, a rencontré plusieurs personnalités notamment : Marie Ange Bonescuelle de Lespinois, chargée de Coopération et Aide Internationale au Bureau de l’Union Européenne en Union des Comores, Mourad TATATI, Représentant de l’UA aux Comores. Riad Meddeb, Conseiller Économique Principal au PNUD Comores. Sitti Echa Samou, Directrice générale, Maison de l’emploi Comores, LOUTFI Soulaimane, Président de la Cours Constitutionnelle des Comores. 

Avec ces personnalités de haut rang rencontrées, grosso modo, les produits de cette mission se résument en 6 points : 1. La mise à disposition du Plan d’Action Décennal Panafricain pour le Développement des Coopératives (PADCOOP) adopté en novembre 2012 à New York à l’occasion de l’Année Internationale des Coopératives. Ce document de base a constitué avec la Stratégique de Croissance Accélérée pour le Développement Durable (SCA2) des outils de référence qui ont guidé l’équipe de travail dans la définition des axes stratégiques du Projet de mise en œuvre du PADCOOP, de la Loi et du Décret sur la structuration des OPA (Projet PALDE-COOP « Comores-CPC »). 2. L’atelier sur le PADCOOP et la validation du PALDECOOP a connu un grand succès. 

3. Parmi les actes de l’atelier, on peut citer une Recommandation, une Motion de soutien au Chef de l’État et une Note pour le prochain Conseil des Ministres.

4. Le PALDECOOP disponible est composé de 5 axes stratégiques, 14 objectifs, 51 activités prévues pour atteindre 8 résultats. 

5. Le Comité Multisectoriel bipartite public-privé indépendant pouvant jouer le rôle de comité de pilotage du processus de mise en œuvre du PALDECOOP a été proposé il en est de même du projet d’Arrêté de sa création et de son fonctionnement.

6. Un programme pilote de promotion de l’entrepreneuriat coopératif agricole des Comores a été élaboré.

Cette mission arrive après l’Année Internationale des Coopératives où tous les acteurs concernés par les vertus du mouvement coopératif sont en quête de la matière pour donner un contenu visible à la pratique coopérative en Afrique. Le PALDECOOP en est une. Il ne reste qu’au Gouvernement Comorien de mobiliser ses départements ministériels ainsi que ses Partenaires Techniques et Financiers pour sa mise en œuvre.