La CPC en partenariat avec la PLANOPAC au Cameroun

La CPC vient de signer une convention de partenariat avec la la Plateforme Nationale des Organisations Professionnelles Agrosylvopastorales et Halieutiques du Cameroun (PLANOPAC). La cérémonie a eu lieu au siège de la PLANOPAC sis à Mvan à Yaoundé. Le Secrétaire Exécutif de la CPC accompagné de Monsieur Zacharie Kueda, Directeur du Centre d'Appui Conseil aux Pays membres de la CPC et de Monsieur Guy Tatou, Responsable Administratif et Financier du Secrétariat Exécutif, a signé la convention de partenariat au nom de la CPC.                                                                                                                        

Il faut rappeler que cette convention signée pour 2 ans renouvelables arrive après l’entrée en vigueur de l’Acte Uniforme relatif au droit des sociétés coopératives (AUSCOOP) dans l’espace OHADA. Faisant suite à cet acte, la PLANOPAC s’est donnée comme mission d’accompagner les OP des filières dans leur mutation juridique afin de bénéficier de l’environnement propice qu’offrent les actes de l’OHADA en général et celui sur les sociétés coopératives en particulier. C’est pourquoi, l’un des objectifs stratégiques de cette organisation est d’assurer la structuration et l’organisation des filières agricoles porteuses en de structures coopératives viables depuis la base (niveau village, arrondissement ou département) jusqu’au niveau national avec des organisations mises en place dans une logique entrepreneuriale et de développement des économies d’échelle pour mieux impacter les activités économiques des divers maillons de la chaîne de valeur.     

C’est dans cette perspective que les premiers responsables de la PLANOPAC sont entrés en relation avec la CPC afin de recourir à l’expertise de cette institution communautaire et bénéficier de son appui dans l’atteinte de cet objectif en vue de l’émergence d’entreprises communautaires solides devant assurer de manière durable la promotion des filières stratégiques agricoles du Cameroun.

Par cette convention la PLANOPAC, représentée par son Président National, mobilise l’expertise de la CPC dans le cadre de la structuration et de l’organisation des acteurs des filières de production végétale, animale, halieutique et sylvicole en de véritables sociétés coopératives arrimées à l’AUSCOOP en vue de la promotion durable des filières agricoles conformément aux objectifs de développement agricole définis par le Gouvernement Camerounais. Cet appui concerne également la transformation des structures à caractère coopératif actuelles des filières agricoles en de véritables sociétés coopératives pour l’amélioration des conditions de vie des producteurs, des transformateurs et des commerçants affiliés à ces organisations.

CPC et Microfinance Academy en partenariat

La CPC et le Cabinet international Microfinance Academy ont scellé un partenariat hier 27 Mai 2021 au Secrétariat Exécutif de la CPC à Yaoundé au Cameroun. Il s'agit d'une convention cadre qui permettra à la CPC de renforcer son offre de service en microfinance en direction de ses pays membres par des mobilisations ponctuelles de l'Expertise de Microfinance Academy. Microfinance Academy est un cabinet international de Microfinance agrée auprès de plusieurs institutions financières internationales.

La convention a été signée côté CPC par son Secrétaire Exécutif, Monsieur Ibrahima NDOUR et du côté de Microfinance Academy par son Directeur Général, Monsieur David KEGNE. Tout celà en présence des responsables du Secrétariat Exécutif de la CPC dont principalement, Monsieur Zacharie KUEDA, Directeur du Centre d'Appui Conseil aux pays-membres de la CPC et Monsieur Guy TATOU MEKONTSO, Responsable Administratif et Financier.

Journée Internationale des Coopératives 2021

La Journée internationale des coopératives (#CoopsDay) se celèbre cette année le samedi 3 juillet 2021 et aura pour thème « Reconstruire en mieux ensemble » a annoncé l'Alliance Coopérative Internationale(ACI). Le mouvement coopératif international démontrera à cette occasion comment  il surmonte la crise liée à la pandémie de Covid-19 en faisant preuve de solidarité et de résilience et en engageant une relance qui est centrée sur  l’être humain et qui favorise la justice environnementale. En rappel, le thème de l'année passée était "coopérative et action climatique".

.

Lancement officiel du PAPEUR en RCA avec la CPC qui mettra en place les coopératives agricoles dans plusieurs filières

Le Programme d’Appui à la Promotion de l’Entrepreneuriat en milieu Urbain et Rural (PAPEUR) a été lancé le vendredi 27 novembre par le Président de la République Centrafricaine. Ce programme  financé par l’Union Européenne dans le cadre du Fonds Fiduciaire Bekou est mis en œuvre dans son volet rural par le Centre du Commerce International (CCI) en partenariat avec la CPC qui s’occupe de l'organisation et de la structuration des coopératives agricoles dans les filières maïs, palmier à huile et élevage.

La CPC contribue ainsi à la réalisation des résultats 1 et 2 du programme qui sont :
Résultat 1 : les capacités techniques, organisationnelles et de production des acteurs économiques sont améliorés ;
Résultat 2 : des mécanismes pour la mise en relation et en réseau entre les différents acteurs des chaînes de valeur ciblées sont mis en place.

Afin de participer de manière efficiente et concrète à l’atteinte des objectifs du programme qui dure 4 ans, la CPC mettra en place et/ou renforcera 60 coopératives (50 coopératives de maïs, 7 à 8 coopératives d’huile de palme et 2 à 3 coopératives de volailles) d’un effectif moyen de 200 producteurs soit un total de 1200 producteurs.

Ce programme intervient après la longue période d’instabilité marquée par des conflits internes qui a ébranlé la RCA. Il assurera à coup sûr le relèvement et la relance des secteurs productifs du pays en réduisant considérablement le chomage. En effet,  Ces 60 coopératives sont sensées générer 42 720 emplois salariés saisonniers directs.

La CPC et la Société de Coton du Cameroun (SODECOTON) vers un partenariat

Lors de sa session annuelle tenue les 24 et 25 octobre 2020 à Yaoundé, les leaders des organisations de producteurs du coton du Cameroun réunis au sein de la Confédération Nationale des Producteurs de Coton du Cameroun (CNPC-C) ont rendu, en compagnie du hDirecteur des Organisations Professionnelles du MINADER et des cadres de la SODECOTON, une visite de travail à la CPC.

Au terme des échanges, les jalons d’une coopération future ont été posés. En effet, après avoir écouté les responsables de la CPC qui sont revenus en profondeur sur la définition, les valeurs et surtout l’intérêt de se mettre en coopératives pour les producteurs, les cadres de la SODECOTON parmi lesquels le Directeur de la Production Agricole et le Chef de Division de la Professionnalisation ont évoqué le vieux projet de la SODECOTON qui s’efforce comme elle peut à transformer les GICs de la CNPC-C en coopératives depuis 2014.

La CPC qui est initiatrice de l’Acte Uniforme OHADA relatif au Droit des sociétés coopératives et dont le Cameroun est pays membre siège, n’a pas manqué de manifester son intérêt à accompagner la SODECOTON dans ce vaste chantier très bénéfique pour les producteurs. Les deux institutions ont donc convenu de sceller un partenariat qui se formalisera par une convention.

Dans le même sens, la CPC facilitera les visites des responsables de la SODECOTON vers les pays où des expériences similaires en matière de coopérative de producteur de coton sont des plus fortes. Ainsi donc, le Bénin et le Rwanda ont été choisis pour un départ.