La CPC intensifie la promotion des sociétés coopératives de santé en Afrique Séminaire International sur les coopératives de santé en Afrique, Déclaration de Yaoundé

Sant

Les 30 et 31 mai 2016 à Yaoundé en République du Cameroun, s’est tenu pour la première fois en terre africaine un séminaire international regroupant des participants venus de dix pays d’Afrique, d’Amérique et d’Europe, sous l’égide de la Conférence Panafricaine Coopérative (CPC) en partenariat avec le Sommet International des Coopératives du Québec et le Centre International de Recherche, de l’Enseignement et des Soins (CIRES). Le thème de ce séminaire est formulé comme suit « Promotion des coopératives de santé en Afrique : une stratégie pour atteindre le 3ième objectif de l’agenda du développement durable en Afrique. La problématique centrale ayant justifié l’organisation de ce séminaire est qu’en dépit de la volonté et de l’engagement des gouvernements d’Afrique en vue de l’accès de toutes les couches de la populations aux soins de santé de qualité, force est de constater que le fossé entre la volonté manifeste des gouvernants et les réalités du terrain est grand et s’agrandit de plus en plus. Dans un tel contexte, comment le modèle coopératif peut-ils contribuer à combler ce fossé dans le domaine de l’offre de service de qualité en santé et en protection sociale principalement en faveur des groupes vulnérables des populations des villes et campagnes africaines, dans contexte marqué par le chômage et le sous-emploi des jeunes diplômés sortant des universités et écoles de formation médicale et paramédicale ». Pour mieux analyser une telle problématique, les participants au séminaire ont bénéficié des expériences d’éminents experts qui ont apporté des informations de haute qualité sur les expériences dans certains pays d’Afrique ainsi que de l’Europe, et de l’Amérique sur les modèles coopératifs et mutualistes dans le domaine de la santé. Dans un contexte de poussée démographique et d’urbanisation rapide en Afrique, les défis de la couverture de santé universelle sont d’une extrême urgence et tous les responsables en charge de la santé dans les pays africains doivent se convaincre de la nécessité de la définition de nouvelles approches de promotion de l’accès aux soins de santé de qualité. Les participants au séminaire, s’appuyant sur :

1. les nombreux cas novateurs rapportés dans les études Better Health and Social Care : How are Co-ops&Mutuals Boosting Innovotion &Access World winde et Global mapping of the provision of care through cooperatives ;

2. des expériences s’inspirant du Bénin dans le cadre des modèles coopératifs et du Rwanda pour ce qui concerne les modèles mutualistes ;

3. des collaborations nord-sud porteuses comme l’intervention de l’organisation américaine Health Partner dans l’appui à la mise en place de coopératives de santé en Ouganda ou encore l’action de Collaboration Santé Internationale du Canada dans l’allocation d’équipements médicaux et de médicaments, Ont unanimement retenu que les modèles coopératifs et mutualistes ainsi présentés peuvent apporter une contribution appréciable à l’amélioration des indicateurs sanitaires dans chacun de nos différents pays et principalement à la couverture santé universelle telle que prévue par la communauté internationale dans le cadre de l’agenda de développement durable, Et enfin :

- Ils invitent en conséquence tous les responsables à divers niveaux de la santé publique dans nos pays à s’inscrire dans le développement des modèles coopératifs notamment les cliniques coopératives de santé et les modèles mutualistes pour accroitre sensiblement l’offre et l’utilisation des services de santé de qualité à toutes les couches de la population de leur pays ;

- Ils sollicitent l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé à concevoir et mettre en œuvre un programme panafricain de promotion des coopératives de santé dont un volet prioritaire serait la réalisation d’une analyse situationnelle dans tous les pays d’Afrique pour cerner les réalités spécifiques afin d’en tenir compte pour la suite dudit programme. Un tel programme pourrait être conçu et mise en œuvre en partenariat avec la CPC, institution panafricaine de promotion coopérative couvrant une vingtaine de pays ;

- Ils sollicitent le soutien du sommet international des coopératives dans le cadre du plaidoyer en vue du développement des modèles coopératifs et mutualistes en Afrique ;

- Les participants au séminaire invitent enfin tous les partenaires préoccupés par la couverture de santé universelle en Afrique à conjuguer leurs efforts avec ceux des Etats et des coopérateurs pour un développement conséquent des coopératives de santé en Afrique.

                                                                                                                                                            Fait à Yaoundé le 31 mai 2016

                                                                                                                                                                     Les participants